MONDO

“Beaucoup de douleur et de tristesse” : la fille cadette de Jean Rochefort évoque sa mère Françoise Vidal

“beaucoup-de-douleur-et-de-tristesse”-:-la-fille-cadette-de-jean-rochefort-evoque-sa-mere-francoise-vidal


Une longue histoire d’amour… En 1989, Jean Rochefort épousait en troisièmes noces l’architecte et cavalière Françoise Vidal, de vingt ans sa cadette. Ensemble, le couple a eu deux filles, Louise (32 ans) et Clémence (30 ans). Bouleversée par la mort de son mari, le 9 octobre 2017, cette dernière s’exprime rarement dans les médias. Dans un entretien accordé à Gala, sa fille, Clémence a confié : “Elle est restée 33 ans avec mon père et l’a accompagné jusqu’au bout. Ma mère a toujours gardé une forme d’insouciance, elle disait : ‘Ça va aller, il va vivre plus longtemps.’ Elle était moins grave que moi sur le sujet. Moi, je voyais bien qu’il n’allait pas vivre si longtemps que ça…” Assurant que sa mère avait “toujours voulu être optimiste“, la jeune femme a glissé : “Quand il est parti, ça a été évidemment très difficile pour elle. Le temps fait les choses, c’est vrai, mais je vois quand même beaucoup de douleur et de tristesse.

Si Clémence Rochefort assure que sa mère est toujours “joyeuse“, elle serait devenue plus grave depuis la mort du célèbre acteur. Assurant que cette dernière avait “sauvé” son père, la jeune femme a expliqué : “Mon père avait parfois des phases pessimistes et elle lui répétait : ‘Ça va aller.’ Il avait toujours des inquiétudes avant de commencer un film. Il se posait beaucoup de questions : ‘Est-ce qu’il connaissait bien son texte ? Est-ce qu’il était à la hauteur du film ou du réalisateur ?’” Témoin de cette histoire d’amour, Clémence Rochefort a ajouté : “Ma mère le rassurait toujours avant d’entrer sur scène ou de débuter un tournage. Je suis convaincue que mon père a été beaucoup aidé par ma mère.

Clémence Rochefort : “Ils riaient beaucoup ensemble”

Après avoir expliqué que ses parents avaient la même passion pour les chevaux et avaient ainsi décidé de construire un haras à côté de Paris, Clémence Rochefort a déclaré : “Ils étaient très indépendants et en même temps très proches. Ils riaient beaucoup ensemble. Ils me disaient que c’était très très important de rire dans un couple et c’est vrai que je les ai toujours vus rire. Même avec le temps, la vieillesse, ils riaient encore beaucoup.

Françoise Vidal, Jean Rochefort et Clémence Rochefort © OLIVIER BORDE
Françoise Vidal, Jean Rochefort et Clémence Rochefort © JLPPA
Jean Rochefort et sa fille, Clémence © BORDE-JACOVIDES
Françoise Vidal et sa fille, Clémence Rochefort © BORDE-JACOVIDES
Clémence Rochefort © Pierre Perusseau
Clémence Rochefort et sa mère, Françoise Vidal © OLIVIER BORDE
Clémence Rochefort © JACOVIDES-BORDE-MOREAU
Clémence Rochefort et sa mère, Francoise Vidal © Denis Guignebourg
Clémence Rochefort © Veeren -Christophe Clovis
Clémence Rochefort © Christophe Clovis
Clémence Rochefort et sa mère, Françoise Vidal © COADIC GUIREC
Clémence Rochefort © Pierre Perusseau

0 comments on ““Beaucoup de douleur et de tristesse” : la fille cadette de Jean Rochefort évoque sa mère Françoise Vidal

Leave a Reply

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: